Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil du site > Évènements > Séminaires > Séminaires IRPHE > Archives IRPHE

Vendredi 17 mars 2017 / IRPHE

publié le , mis à jour le

Séminaire régulier IRPHE

Sedimentation et collisions de cristaux de glace dans un nuage turbulent



Orateur : Alain Pumir
Laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon

Résumé : La nucléation de gouttelettes ou de cristaux de glace, à partir d’aérosols dans les nuages, conduit à de très petites particules. La taille de ces particules doit croître de plusieurs ordres de grandeur avant de donner lieu à des gouttes de pluie ou de grêle. Le problème d’agrégation a été récemment très étudié en l’absence de cristaux de glace.

Dans cette presentation, je discuterai le problème de sédimentation et de collisions de cristaux de glace dans un environnement turbulent. Dans la gamme de température -20°C < T < -10°C, la forme des cristaux peut être approximée par des ellipsoïdes de révolution très aplatis. Dans la limite où les cristaux sont de faibles tailles devant la taille des plus petits tourbillons (échelle de Kolmogorov), ils tendent a s’orienter de manière très anisotrope aux bas nombres de Reynolds ; la distribution d’orientation devenant isotrope lorsque le nombre de Reynolds augmente. La vitesse de sedimentation dépend de l’orientation des ellipsoïdes. Aux faibles nombres de Reynolds, les taux de collision peuvent être compris comme résultant de cette dispersion des vitesse. L’effet de la turbulence cependant devient preponderant lorsque le nombre de Reynolds augmente.

Date et Lieu : le Vendredi 17 Mars 2017 à 11h00, salle de séminaire IRPHE