Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil du site > Évènements > Séminaires

Vendredi 28 Avril 2017/ IRPHE

publié le , mis à jour le

Séminaire régulier IRPHE

Écoulements dans les noyaux planétaires en présence de topographie de „petite” échelle à la CMB



Orateur : Jérôme Noir
ETH Zürich, Institut fur Geophysik

Résumé : La majorité des études numériques concernant les écoulements dans les noyaux planétaires sont conduites en géométrie sphérique ou cylindrique pour des raisons de performances numériques. C’est le prix a payer pour obtenir une prédominance des effets liés à la rotation par rapport aux phénomènes de diffusion et d’advection, équilibre qui caractérise la dynamique dans les noyaux planétaires. Quelques études théoriques, numériques et surtout expérimentales ont montré que l’écart à la sphéricité jouait un rôle fondamental dans la dynamique d’un fluide en rotation. On trouvera par exemple toute une littérature sur la précession, les librations et les marées pour des noyaux sphéroïdaux ou ellipsoïdaux.

Dans cette présentation je me concentrerai sur des échelles plus petites, typiquement des nombres d’ondes de 10 a 100 et je montrerai comment à partir d’approches numériques quasi-2D et expérimentales nous pouvons commencer à appréhender les effets d’une topographie, en particulier la dynamique associée à la composante géostrophique de l’écoulement (Invariante dans la direction de rotation).

Date et lieu : Vendredi 28 Avril à 14h, salle de séminaires IRPHE

Voir en ligne : Page personnelle de l’orateur